Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
 
 

CAMPA Judo Argentan

 CAMPA Judo Argentan

 
  
 
 
 
 
  

 

Mis à jour le 21/10/2014 

Agenda : Dimanche 26 octobre = tournoi régional minimes à Evreux

calendrier 2014 2015
Planning Poussins ; Benjamins ; Minimes ; Cadets ; Juniors Seniors

Merci aux bénévolats de réserver le week-end
du 1er et 2 Novembre pour notre tournoi Michel Canivet

Invitation du Tournoi Michel Canivet ici
 
LES FILLES ASSURENT

Fabian Hamelin entouré des deux médaillées du jour, Prescillia Bodé et Clara Massinot
Dimanche 19 Octobre correspondait à la première sortie des Campatistes. Les cadets cadettes avaient rendez-vous à Cormelles le Royal pour le premier tournoi régional de la saison. A part Manon Colard qui était alitée, tous ont répondu présents et ont tenu leur rang. 
En moins de 48kg, Clara Massinot décroche la même place que l’année dernière : 2ème . Les 6 judokates présentes ont été réparties en deux poules. Clara remporte ses deux combats par ippon. La première rencontre fut la plus disputée. Le combat a duré presque jusqu’au bout du temps règlementaire, l’Argentanaise étant de plus en plus malmenée debout. « Les footing ont fait défaut » a soufflé le professeur Alain Graindorge à la sortie du tatami. Malgré tout encore lucide, sur un passage au sol, Clara saisit l’opportunité d’une clé de bras qu’elle conclut efficacement. Le deuxième affrontement en poule fut bien plus bref : Clara scotche son adversaire sur le dos en à peine 30 secondes. Qualifiée en demi-finale, l’Argentanaise monte sur le tatami très motivée et s’impose à nouveau au sol, cette fois en immobilisant son adversaire. La finale s’annonçait plus difficile face à une Calvadosienne qui avait montré de très beaux mouvements d’épaule. Alain a donné ses consignes, que Clara a respecté dès le départ. Mais à la deuxième reprise, l’Argentanaise n’a pas replacé ses mains comme son professeur lui avait conseillé et là, son adversaire s’est engouffrée ne laissant aucune chance à Clara. Assurément déçue de cette fin trop rapide, Clara monte sur la deuxième marche du podium. 
En moins de 52kg, sa copine d’entrainement Prescillia Bodé s’alignait parmi 8 combattantes. Réparties directement en tableau, la Mortréenne aborde son premier combat avec angoisse. « Elle monte de catégorie de poids ». Elle gère quand même très bien le combat, se mettant encore trop sur la défensive, hésitant par moment alors qu’elle avait l’opportunité de lancer ses mouvements. Vers la fin du temps règlementaire, Prescillia place un magnifique moroté qui envoie son adversaire à plat dos, sans aucune contestation possible ! En demi-finale, face à une ceinture noire apparemment plus expérimentée, Prescillia perd ses moyens et reste passive : elle offre la victoire  à son adversaire. Remotivée pour la place de trois, Prescillia retrouve ses marques et replace son moroté qui lui apporte un yuko. Grâce au conseil d’Alain, elle enchaine aussitôt au sol en contrôlant le bras de son adversaire et l’immobilise pour remporter la 3ème place de la catégorie. « C’est aussi un bon départ ! »
Du côté masculin, c’est Fabian Hamelin qui représentait les couleurs d’Argentan. Dans la catégorie relevée des moins de 60kg, le premier combat fut difficile face à un adversaire plus expérimenté. « Avec les études, Fabian ne peut s’entrainer qu’une fois par semaine, le samedi ». Toujours est-il que Fabian n’a pas été ridicule, luttant contre ce judoka visiblement plus efficace, sortant même d’une immobilisation. Mais l’issue a été comme prévue sur le papier : Fabian s’incline face à son adversaire qui gagnera ses combats jusqu’en demi-finale. C’est ainsi que le protégé d’Alain Graindorge est repêché et remonte sur le tatami. Il était dans le même état d’esprit : se battre, tenter. Vers la minute de combat, Fabian place un contre qui lui rapporte l’avantage (yuko). Malheureusement, il n’a pas le réflexe de garder l’avantage au sol. « Il aurait pu enchainer et contrôler son adversaire » commente son coach, impuissant sur sa chaise. Le combat reprend donc mais cette fois Fabian commet une erreur de déplacement et se retrouve à plat dos. « C’est pas mal : Fabian ne voulait pas venir au départ, je l’ai convaincu et je suis content de sa prestation. » félicite Alain. 
 
 

  Nombre de visites:      

Flash Player pas à jour




 

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement